Uncategorized

Contrairement à ce qui est communément admis, le prix d’un bien immobilier est loin d’être aléatoire. La décision d’affecter un prix tel ou tel à un bien est tributaire de plusieurs critères de bases représentatifs de son état et de l’aspect global de ce dernier. Pour définir le prix d’un bien immobilier il ne suffit pas de se fier aux moyennes statistiques; un bon nombre d’éléments rentrent en considération et affectent à la hausse ou à la baisse ce prix. Que vous soyez acheteur ou vendeur vous devez pouvoir évaluer un bien en fonction de ces différents critères. Une connaissance ardue de ces critères vous permettra de détecter les éléments qui accélèrent l’amortissement de votre bien et d’y remédier.

Nous allons pouvoir traiter les points principaux qui impactent le prix de tout bien immobilier.

1)- Les tendances du marché :

Avant toutes choses, il est important de connaitre les tendances du marché. Se familiariser avec l’offre et la demande vous permettra de vous situer dans le marché. Nous distinguons deux cas de figure, une demande supérieur à l’offre dans ce cas les prix prennent une tendance croissante. Dans le cas contraire, c’est-à-dire dans le cas où il y a plus de vendeurs que d’acquéreurs, les prix diminuent. Identifier ces tendances vous permettra d’identifier le moment le plus propice auquel vendre ou acheter un bien immobilier.

2)- L’emplacement :

L’un des critères clefs lors de l’évaluation d’un bien est son emplacement. Il existe une discrimination claire entre diverse régions. certains endroits sont bien plus cher que d’autres et cela favorise la mise en place de prix élevés pour un secteur géographique précis.
Un bon emplacement est un lieu où beaucoup de personnes souhaiteraient vivre compte tenu de la proximité de divers services et commodités : des transports en communs, des espaces de stationnement, la proximité de commerces, d’hôpitaux, d’écoles, de cafés et de restaurants notamment. L’éloignement par rapport à une grande ville à proximité est aussi un facteur-clef. Toute chose égale par ailleurs, une propriété à 20 minutes de route d’Oran sera forcément plus onéreuse que cette même propriété située à une heure de route d’Oran. De la même façon, l’accès aux axes principaux de transports (grandes routes, gares) sont aussi des éléments justifiant un prix plus élévé. Voilà pourquoi, les bien immobiliers les plus chers se trouvent généralement au centre des grandes agglomérations.

Mais outre les aspects purement pratiques, il ne faut pas oublier les différents critères qui rendent un environnement agréable à vivre : une belle vue, le calme d’un quartier, la sécurité ou encore la proximité de la mer ou de la montagne. A l’inverse, le bruit ou la pollution causés par une usine ou une grande route avoisinante peuvent faire baisser le prix d’un bien.

3)- La taille du logement :

Il est tout à fait normal qu’un bien immobilier d’une superficie supérieur se vende plus cher. On distingue deux catégories de surfaces :

  • la surface habitable qui correspond aux nombres de pièces que l’on peut aménager en d’autres termes l’intérieur
  • la surface non habitable qui correspond à l’espace de loisirs dont dispose le bien immobilier; avoir un garage, un balcon, un jardin ou une piscine peut faire significativement grimper le prix de votre bien immobilier.

Attention à ne pas confondre les deux surfaces au moment d’évaluer le prix d’un bien immobilier !

 

4)- La date de construction et l’entretien du bien:

Une question fréquemment posé lors d’achats de bien est l’année de construction. Connaitre la date de construction d’un bien permet de se faire une idée sur son état et les risques de dégradations. Naturellement, un immobilier bien entretenu sera mieux valorisé. A contrario, un bien qui nécessite des travaux de rénovation sera moins cher et pourra donner lieu à de bonnes affaires si vous êtes prêts à faire des travaux.

5)- Commodités :

Les équipements d’un appartement ou d’une villa peuvent également faire grimper le prix de votre bien. Un hamam, une bâche d’eau, un système de climatisation, un jardin sont autant d’exemples d’équipements qui font monter la valeur d’un bien immobilier. De la même façon, la qualité des matériaux utilisés pour construire votre bien immobilier est un facteur à prendre en compte et trop souvent négligé. Simple vitrage ou double vitrage ? Qualité de l’isolation ? Une connaissance étendue des matériaux de construction vous permettra d’évaluer un appartement ou une villa avec beaucoup plus de précision car ceux-ci sont influent sur le confort de l’habitat et sur la durée de vie du bien immobilier

Dans certains cas, il peut être judicieux d’investir dans ce sens pour pouvoir revendre votre bien à un prix supérieur à celui auquel vous l’avez acquis.

6)-Le design et l’aménagement:

le design d’une maison est un indicateur majeur de l’époque quand cette dernière a été construite, la répartition des chambres, la peinture doivent mettre en valeur votre immobilier . C’est pour cela qu’il est important d’avoir un style qui soit constant et qui soit “indémodable”.

 

Au final  nous pouvons conclure en disant que les tendances du marché de l’immobilier sont irrégulières et fluctuent considérablement et ceux en prenant en compte les considérations sociales et économiques  des différentes régions du pays. Lors de la mise en vente de votre bien immobilier ce qui importe au moment de la vente est de mettre en avant les différents atouts de votre bien.

 

Dans le mode de l’immobilier l’enjeu, pour les propriétaires,  est d’augmenter la valeur du bien acheté; cela implique de pouvoir vendre ce bien avec un prix supérieur aux prix d’achat. Contrairement à ce qu’on  croit,  il est  tout à fait possible d’augmenter la valeur d’un bien immobilier sans pour autant se ruiner.

1- Nettoyez votre maison.

Un nettoyage en profondeur  régulier à l’intérieur ainsi qu’à l’extérieur de la maison permettra de maintenir son esthétique. Cela aura un retour immédiat sur la valeur de votre propriété, et fera grimper  le prix de vente de votre maison, les acheteurs potentiels auront plus de facilité à se projeter vivant dans la maison seulement si celle-ci est impeccable.

2- Débarrassez-vous de tous objets ou meubles inutiles ! 

Pour certaines personnes, il est difficile de se débarrasser d’objet  qui ne font que nous encombrer  car on a toujours ce sentiment   qu’un jour cet objet nous sera utile; si  vous ne vous  en êtes  pas servi pendant plusieurs mois ou  années, il est fort probable qu’il ne vous sera d’aucune utilité. Rappelez-vous qu’avoir un espace dégagé et aérée est toujours mieux qu’avoir un petit endroit complètement encombrer. Si ces objets ont une quelque valeur sentimentale, choisissez  de consacrer un endroit pour les les stocker, un grenier, une cave, un garage mais surtout pas le jardin!

3-   Utilisez des plantes comme pièce de décoration principale : 

Avoir un jardin ou quelques plantes d’intérieur vous permettra d’avoir quelques points en plus. Cela apportera un peu de vie à votre appartement et reflétera un sentiment de fraîcheur et de convivialité. 

 

4- Éliminez toutes les mauvaises odeurs :

Les odeurs font partie des éléments majeurs qui affectent notre jugement, une maison avec de mauvaises odeurs de renfermées ou de moisissure pourrait vite  faire basculer  l’avis de votre  client. N’hésitez pas à aérer le plus  souvent possible votre  maison et diffuser des odeurs agréables en utilisant par exemple des  bougies parfumées.

 

5- Refaites la peinture de temps en temps :

Vous serez étonnée de la différence qu’une couche de peinture bien frèshe  peut apporter, refaire  sa peinture pourra redonner une seconde vie à votre maison et ajouter une touche de fraîcheur  et de vitalité. Ne vous éloignez pas trop des couleurs neutres car c’est des couleurs universellement appelante.

 

Même si ces astuces ne vous coûtent  pas une fortune, elles pourront booster le potentiel de vente de votre immobilier et vous permettrons  ainsi d’en tirer un bon profit.

 

Trouver le terrain idéal à bâtir est une étape très importante pour réussir votre projet de construction. Pour cela vous devez faire attention à plusieurs éléments avant l’acquisition à savoir la nature du sol et du sous-sol, la viabilité, les aspects juridiques, l’orientation, etc.

A qui s’adresser pour acheter un terrain ?

En Algérie, l’achat d’un terrain peut se faire via un particulier, qui est généralement le propriétaire, une agence immobilière ou encore un promoteur immobilier.  De nos jours, les annonces sont consultables dans les journaux, dans les bureaux des agences et, bien entendu, sur internet. Le site de Jumia House présente actuellement plus de 400 annonces de vente  de terrains. Il vous est aussi possible de vous renseigner auprès vos contacts travaillant dans les domaines du foncier, de la topographie ou du bâtiment. Ou tout  simplement user du traditionnel bouche-à-oreille, souvent efficace.

La nature du sol et du sous-sol

La nature du sol et du sous-sol ainsi que leur histoire passée peuvent avoir des conséquences non négligeables sur votre projet de construction. En cas de sol argileux, il peut être prudent de recueillir l’avis d’un géologue.

Renseignez-vous pour savoir si des canalisations passent sous votre terrain, si des bâtiments y ont été élevés par le passé et s’il n’a pas été pollué par une activité industrielle.

Vérifiez la topologie

Tenez compte de l’aspect général du terrain : son orientation, son sol, sa végétation, son périmètre, sa surface (bosses, creux, etc.).  Il vaut mieux vous assurer qu’il s’agit bien du terrain adéquat avec votre  projet de construction : la superficie et la hauteur de votre maison, son architecture, sa distance avec la limite de votre terrain, vos projets de paysagisme ou d’activités agricoles et d’élevage, etc. Lorsque les murs se fissurent au bout de quelques mois, c’est le travail du maçon qui est souvent mis en cause,  alors que dans de nombreux cas, ce phénomène est dû à l’affaissement du sol, trop meuble. Si le terrain est en pente, vous devez également tenir compte du ruissellement des eaux pluviales et des risques d’éboulement, sans oublier les autres risques liés aux catastrophes naturelles. En somme, bien vérifier la topologie du terrain, c’est faire une évaluation des risques de manière à pouvoir les prévenir et les éviter.

Voisinage et évolutions : Pensez sur la durée

Pour bien décider essayez d’effectuer des visites répétées des lieux à divers moments de la journée et de la semaine, pour bien vous rendre compte des avantages et des inconvénients du lieu et de l’environnement. Egalement, ne manquez pas l’avis du voisinage à propos de l’environnement, des contraintes, des méthodes et des choix de construction.

Ce sont des critères subjectifs certes, mais qui peuvent vous être très utiles au moment de la décision !

Il est primordiale de prendre en compte votre profession et votre mode de vie lorsque vous choisissez de devenir propriétaire plutôt que locataire.  Si vous êtes étudiant, ou jeune diplômé, la location sera certainement l’option la plus sûre et la plus avantageuse pour vous. Vous avez évidemment moins de responsabilités vous incombant en tant que locataire qu’en tant que propriétaire. En outre, si vous n’êtes jamais à la maison, l’achat d’un bien immobilier pourrait être une source de dépenses inutiles. L’analyse ne doit pas se porter que sur l’unique distinction entre la charge d’un crédit et le coût du loyer. Ne sous-estimez surtout pas les coûts associés au maintien de votre propre bien, ils peuvent vite se transformer en fardeau. En tant que locataire, comment pourriez-vous ajuster votre budget pour vous permettre d’économiser intelligemment sur votre budget ? Voici quelques conseils  pour vous aidez à voir plus claire. .

  1. Connaître vos limites

Avant de signer un contrat de location, il est important de bien connaître votre budget mensuel et son plafond. Définissez vos plans d’épargne mensuels et quel coût vous souhaitez consacrer à votre loyer, en fonction de vos revenus et dépenses vitales. Si vous souhaitez économiser pour un éventuel achat d’ici quelques années, il serait judicieux de ne pas trop dépenser en location chaque mois, vos économies vous permettant de vous rapprocher de votre but (l’acquisition d’un bien immobilier). Par conséquent, avant de commencer à chercher des propriétés, soyez réaliste quant à votre rythme de dépense & vos souhaits d’épargne. Économiser jusqu’à 10 000 DA  par mois en choisissant d’habiter dans un quartier un peu plus excentré vous permettra d’économiser par exemple 480 000 Da en 4 ans.

  1. Choisissez la colocation pour partager les dépenses

C’est l’une des meilleures façons de réduire les dépenses et de partager les responsabilités au sein de votre habitation, notamment les factures, le ménage, les courses etc. En plus de réduire les coûts, avoir un ou plusieurs colocataires pourrait être bénéfique et amusant. Pensez à vous assurer de la légalité et possibilité de mise en place auprès de votre propriétaire ou agence immobilière.

  1. Acheter en vrac

Au lieu de se diriger vers un  magasin à chaque fois que vous voulez acheter quelque chose, envisagez d’acheter des articles tels que des brosses à dents, des articles de toilette, des articles sanitaires, des ampoules, etc…en vrac. Cela vous aidera à économiser sur l’essentiel et  vous fera gagner du temps. Cette astuce est évidemment applicable si vous êtes propriétaire !

  1. Utiliser au maximum la lumière du jour

Évitez d’allumer l’électricité pendant la journée ou lorsque vous n’êtes pas à la maison. En tirant le meilleur parti des heures de lumière du jour et en créant un espace naturellement lumineux dans votre maison, vous pourrez éviter de gaspiller inutilement.

Voici quelques conseils efficaces qui vous aideront à économiser de l’énergie et à économiser sur vos factures à la fin du mois:

  • Faites votre linge une fois par semaine et non tous les jours pour économiser sur l’électricité et de l’eau
  • Optez pour des ampoules à économie d’énergie ou LED au lieu des ampoules traditionnelles
  • Débranchez vos appareils électroniques  quand vous ne les utilisez pas (téléphone, tablette, télévision…), pour plus d’économie et surtout moins de risque d’incendie.

Investir dans l’immobilier, particulièrement lorsqu’il s’agit du premier achat, est une décision mûrement réfléchie. A l’instar de toute réflexion, elle vient avec son lot de questions et de doutes. Entre l’aménagement, l’emplacement, la proximité, l’agencement et surtout, le prix… Comment prioriser et se baser sur les bons critères pour concrétiser son projet d’achat?

Voici une liste non exhaustive de conseils afin de vous accompagner lors de votre recherche de bien immobilier.

  1. Dressez le profil de chaque appartement visité afin d’avoir une fiche concrète sur laquelle effectuer votre comparatif, et ainsi, effectuer le meilleur choix. Parmi les aspects importants à prendre en considération: étage, nombre de pièces, présence d’ascenseur, humidité, les frais annuels de syndique, vue, cour intérieure, jardin, vis-à-vis ou encore luminosité.
  2. La qualité de la construction : Pour éviter les mauvaises surprises une fois installé dans votre nouvel appartement, il est important d’apprécier correctement la qualité de construction.  Des rénovations sont-elles à prévoir ; si oui, leurs coûts sont-ils prévus dans votre budget ? Des travaux ont-ils été effectués récemment ? Quel est l’état de la toiture ?
  3. Le quartier, l’environnement: Le critère principal qui fait la valeur d’un bien immobilier est son emplacement. Il s’agit de l’élément le plus important à favoriser lorsque vous analyserez le rapport qualité prix de chaque produit, d’autant plus que la qualité de l’emplacement (si le bien est bien entretenu) est la clef pour faciliter une éventuelle revente future.  Un espace agréable avec un voisinage qui ne l’est pas moins, qui de surcroît est sécurisé, pourvu en équipements collectifs et reste desservi par les transports en commun est également à prendre en considération. L’emplacement du produit aidera à déterminer non seulement la valeur future de votre investissement, mais facilitera également plusieurs aspects de votre vie quotidienne.
  4. Check-list dans l’appartement :
  • Porte d’entrée : solidité, sécurité..
  • Fenêtres : ouvrez toutes les fenêtres pour tester leur fonctionnement et qualité.
  • Tuyauteries : testez les robinets, regardez sous l’évier et le lavabo s’il n’y a pas de traces d’humidité anormales.
  • Électricité : existence d’un panneau électrique (disjoncteur, fusibles), nombre et emplacement des prises de courants, nature des dispositifs d’éclairage fixes. Vous pouvez demander le montant de la facture électrique du précédent locataire pour estimer cette charge.
  • Internet, antennes et câblage : prises TV, prises téléphoniques. Votre portable a-t-il du réseau ?
  • Peintures : état de propreté.
  • Nature et état du chauffe-eau, état de la douche ou de la baignoire.
  • Cuisine : appareils de cuisson, cuisine au gaz ? Réfrigérateur (ou possibilité d’en installer), évier.
  • Sols : nature et état.
  • Rangements : placards, caves… Important pour ranger ses affaires

 

N’hésitez pas à faire un tour sur Jumia House, cela vous aidera à choisir correctement un logement qui correspond à l’ensemble de vos critères et vos besoins.

Source : Pixabay.

Le choix des couleurs d’intérieur pour votre maison est une étape à la fois amusante et délicate. Celles que vous allez choisir seront votre lot quotidien, d’où l’importance de bien faire vos choix.

A travers cet article, Jumia House va vous présenter quelques conseils pour le choix de la couleur des pièces importantes de la maison.

Le salon

Le salon est la pièce maîtresse de la maison. C’est là que vous passez la plupart de votre temps. Essayez alors de le rendre chaleureux et accueillant.

Si vous trouvez votre salon trop petit, le blanc est fait pour vous ! Appliquée sur les murs, cette couleur agrandit visuellement l’espace.

Vous pouvez aussi choisir une couleur dominante et une complémentaire, l’essentiel qu’elle soit en harmonie avec vos meubles et vos rideaux. Egalement vous devez tenir compte de l’exposition du salon à la lumière.

La cuisine

La cuisine est aussi l’une des pièces les plus fréquentées par tout le monde dans la maison. Cette pièce devra être colorée de teinte joyeuse et revitalisante. En effet, si vous en avez marre de la couleur blanche de la cuisine, vous pouvez opter pour une colorée. N’hésitez pas à la peindre avec des couleurs plus vibrantes comme le jaune citron, le fuchsia, le vert ou autres de tendance. Cela la rendra plus lumineuse et accueillante.

Et si vos murs sont colorés, misez sur des tons plus neutres comme le gris pour votre mobilier. Du gris foncé au gris clair, vous n’avez que l’embarras du choix !

La salle de bain

La salle de bain est la pièce dans laquelle vous pouvez relaxer et prendre soin de vous. Misez alors sur des couleurs gaies et colorées et rendez-la un espace zen.

Vous pouvez alors aussi opter pour la couleur bleu évoquant du bien-être et détente. Cette couleur se marie aisément avec la plupart des autres couleurs.

Astuce pour les filles : Optez pour des couleurs neutres et claires parce que les couleurs des murs peuvent se refléter sur votre visage et ainsi influencer la façon dont vous vous maquillez !!

La chambre

Par définition, la chambre est un lieu de repos. Les couleurs bleues ou vertes tendres avec leurs déclinaisons respectives sont à conseiller.

Toutefois, le blanc, toujours dans toutes ses nuances, est idéal pour la lumière naturelle qu’il reflète.

 

Finalement, on tient à attirer votre attention que les couleurs claires agrandissent l’espace, tandis que les couleurs sombres donnent pour effet de réduire la pièce.

Licence Pixabay

 

Si votre maison peine à attirer l’attention de potentiels acheteurs, il se peut qu’une raison logique explique cela. Soit votre bien ne correspond pas à la demande du marché en ce moment, soit votre maison/ appartement est la/le plus chic du quartier (et on sait à quel point il est toujours difficile de vendre ceux là). Mais il existe d’autres possibilités également : votre démarche peut souffrir de quelques erreurs commises que vous ne suspectez probablement pas.

La bonne nouvelle ? Ces petites erreurs peuvent être facilement corrigées ou éludées !

Nos Experts Jumia House sont là pour vous aider à identifier les erreurs les plus commises lorsque vous cherchez à vendre votre bien Immobilier.

Erreur n°1: Vendre à un prix excessif

Tout vendeur veut obtenir un maximum d’argent pour la vente de son bien immobilier. Malheureusement, plusieurs personnes surestiment la valeur de leur maison. Par exemple, si votre voisin vend son appartement à 14 000 000 DA, il est probable que vous supposiez que votre maison équivaut au minimum le même montant, malheureusement ce n’est pas nécessairement le cas. Le prix est l’une des raisons majeures pour laquelle une maison ne se vend pas.

Dans ce cas, la meilleure option serait d’écouter les suggestions de votre agent immobilier en terme de prix, et surtout ne vous frustrez pas si ce qu’il vous dit ne correspond pas à vos attentes. Autre solution : vérifiez sur Jumia House le prix des biens similaires au vôtre (même surface, même quartier, caractéristiques similaires et état général identique).

Erreur n°2: Vous êtes inflexible

Il se peut que le prix que vous avez fixé soit le bon, mais vous devez tout de même rester flexible, surtout lorsqu’il s’agit de vendre un bien. Par conséquent, si l’acheteur vous propose un prix plus bas, prenez le temps de considérer son offre et de négocier à un bon prix.  Après tout, recevoir 2 000 000 DA de moins n’est pas cher payé à long terme, surtout quand on considère le temps alloué à cette démarche commerciale et les frais d’entretien qui s’accumulent.

Erreur n°3: Vous négligez l’étape du nettoyage

Que les choses soit bien claires : une maison “propre” et “immaculée” est bien plus attirante qu’une maison qui n’est pas mise en valeur, sentant le renfermé et dont les fenêtres sont recouvertes de poussière… Pas très charmant!

BonusUne touche de senteur dans la maison est toujours un plus. Les senteurs titillent nos  émotions et réveillent nos souvenirs !

Erreur n°4: Une Photo Flop, c’est pas Top !

De nos jours, plus de la moitié des acheteurs/locataires font leurs recherches en ligne. Il est donc obligatoire d’avoir préalablement pris d’excellentes photos de votre maison, de manière à ce qu’elles attirent le plus d’acheteurs. Et si votre bien tarde à trouver preneur, alors envisagez l’utilisation d’un photographe professionnel.

Erreur n°5: Vous laissez vos objets religieux ou politiques à la vue de tout le monde

Vous ne pouvez pas toujours savoir quel type de personne est votre acheteur potentiel. C’est pourquoi il est préférable que vous cachiez le genre d’objets ou affaires qui risquent de déplaire à l’acheteur et de le distraire.

Erreur n°6: Vous vous baladez en cachette dans votre maison lorsque l’acheteur y est aussi.

Si l’acheteur sait que le vendeur aussi est présent, il est fort probable qu’il se sente mal à l’aise à vouloir poser certaines questions à votre agent en votre présence. Un acheteur aime avoir la liberté d’ouvrir ou fermer les placards… laissez lui le champ libre !

Erreur n°7: Laissez vos animaux de compagnie à la maison pendant la visite de l’acheteur.

Certaines personnes peuvent avoir peur de vos animaux de compagnie. Ou encore, ils peuvent avoir des allergies. Laissez donc votre compagnon à fourrure ou autre, chez votre voisin par exemple, pendant que l’acheteur visite votre domicile. Et surtout, n’oubliez pas de ranger tout jouets/objets appartenant à votre animal de compagnie et de passer l’aspirateur au cas ou il y aurait des poils ! (se référer à l’Erreur n°3).

Erreur n°8: Rendre la tâche de votre Agent difficile

Vous avez pris des vacances ? Vous n’êtes pas disponible lorsque l’acheteur décide de venir voir votre maison ? Il est nécessaire que vous soyez flexible quant à la disponibilité des visites de votre domicile pour les acheteurs. Pour rendre cela possible, laissez les clefs du domicile à votre agent qui se chargera de faire visiter le local. Si vous avez peu confiance, dans ce cas laissez les clefs à une personne de confiance qui se chargera de les remettre à votre agent le jour J.

Nous vous souhaitons plein de succès et bien entendu n’hésitez pas à trouver votre prochain logement sur house.dz.jumia.com

Votre équipe Jumia House

Après avoir confié votre bien immobilier à une agence immobilière ou l’avoir mis en ligne sur Jumia House, qui vous aide à mettre en avant votre bien, l’étape suivante est généralement la visite du bien immobilier par un prospect potentiel. C’est souvent au cours de cette visite que la décision d’achat est prise par celui-ci. Il est néanmoins courant que la visite ne se conclut pas par une transaction. Au delà des avantages & défauts intrinsèques à chaque bien, il arrive que l’aspect visuel d’un produit repousse le prospect. Certains vendeurs réalisent des rénovations superficielles pour attirer les acheteurs. S’ils réussissent à tromper un oeil non averti, ils n’arrivent que très rarement à duper l’oeil d’un professionnel. Jumia House vous propose un guide de rénovations intelligentes, peu coûteuses, et qui proposent un retour sur investissement important.

PROBLÈMES STRUCTURELS:

Avant de commencer à envisager des améliorations esthétiques et des réparations superficielles comme de nouvelles salles de bains, cuisines, ou revêtement de sol, assurez-vous de résoudre les problèmes structurels majeurs.

Quelques exemples de défauts structurels :

      • Etanchéité non conforme du toit;
      • Humidité;
      • Fissures aux murs;
      • Solives ou bois de toit moisis
      • Infestation d’insectes
      • Tuiles manquantes ou cassées
      • Sortie de cheminée instable;
      • Plar / dalle effondrés

Ces travaux sont susceptibles d’être parmi les plus coûteux dans un projet de rénovation mais sont absolument essentiels car ils peuvent faire échouer une transaction.

  • Renouvellement de l’électricité et de l’eau:

Refaire le câblage et la plomberie est un travail difficile et lourd qui peut impliquer de lever le plancher ou encore de refaire les murs en plâtre, mais qui est crucial, surtout si la maison est ancienne. Afin de savoir exactement ce qui nécessite des travaux, il est important de consulter un professionnel et réaliser les travaux avant de faire des améliorations esthétiques.

  • Électricité:

Le renouvellement de l’électricité peut être essentiel si la maison n’a pas été ré-câblée depuis de nombreuses années. Il est recommandé d’installer une unité de consommation moderne avec un DCR (dispositif de circuit résiduel) pour plus de sécurité.

Installer des prises supplémentaires ajoutera également de la valeur à votre maison. Dans certains cas, il pourrait être intéressant d’opter pour des designs attrayants et décoratifs. Pensez à profiter de cette opportunité pour renouveler l’éclairage, ajouter des ventilateurs & extracteurs d’air dans les salles de bains et pour penser à l’économie d’énergie.

  • Plomberie:

    Les canalisations anciennes peuvent être très rouillées, menant à un mauvais écoulement chaud et froid, à des cliquetis ou pire, des tuyaux éclatés. Considérez un système de plomberie sous pression, plutôt que l’alimentation par gravité. Cela élimine le besoin d’un réservoir d’en-tête, libérant ainsi l’espace.

Vendez rapidement votre bien immobilier

Source: pixabay.com | CC0 License

  • Réparer tous les défauts esthétiques

    Les défauts de finition mineurs ne réduisent pas directement la valeur d’une propriété. Cependant, accumulés, ils vous empêcheront de vendre au meilleur prix. Voici quelques défauts typiques qui pourraient repousser les acheteurs ou réduire le prix qu’ils proposent, mais qui peuvent être simplement corrigés en embauchant un bricoleur compétent:

  • Carrelage sols et les escaliers à refaire;
  • Fissures aux plafonds et aux plâtres;
  • Plancher à lever et à réinstaller
  • Peinture qui s’écaille;
  • Grincement des portes et des fenêtres;
  • Poignées de portes qui ne fonctionnent pas;
  • Moisissures dans la cuisine et la salle de bain;
  • Odeurs d’égout;
  • Fenêtres cassées ou endommagées;

 

  • Convertir l’espace de terrasse ou sur le toit
    Vérifiez tout d’abord que la conversion puisse être simple et efficace. Pour cela, respectez les mesures de construction imposées par votre municipalité, veillez à obtenir des autorisations si nécessaire, vérifiez la qualité du sol sur lequel vous allez commencer les constructions et faites le nécessaire pour avoir un maximum de sources de lumière naturelle.

 

Si toutefois vous ne comptez pas faire de gros travaux, vous pouvez installer un salon de terrasse à découvert, investir dans des pots et du gazon artificiel.

Rénover votre bien immobilier à moindre coût

Source: pixabay.com | CC0 License

 

Rénovation de la cuisine:

Une cuisine bien entretenue et hygiénique est essentielle à la fois pour les acheteurs et les experts en évaluation de l’immobilier. Avant de commencer les travaux, prenez le temps de considérer des éléments essentiels tels que sa forme et son emplacement dans la maison et décidez si vous allez apporter des modifications structurelles à l’espace ou si vous souhaitez uniquement le réaménager.

Vous pouvez ainsi donner une nouvelle vie à votre cuisine avec un petit budget. Les portes et les plans de travail peuvent être endommagés, mais les placard peuvent toujours être en bon état. Les placards d’une cuisine de qualité basiques sont presque identiques à ceux d’une cuisine design, fabriqués en mélamine. La seule différence est que certaines cuisines haut de gamme ont des intérieurs revêtus de bois et des portes encastrées plutôt que montées en surface.

Pour les idées déco, consultez les franchises des fournisseurs de matériaux cuisine, la majorité offrent un service de conception gratuit, profitez-en. Assurez-vous de garder de la place pour la machine à laver, le sèche-linge et le réfrigérateur.

Assurez-vous qu’il y ait un éclairage adéquat pour la cuisine. Une seule ampoule peut être facilement remplacée par une nouvelle unité avec des ampoules halogènes ou LED qui créent une lumière beaucoup plus blanche, idéale pour les cuisines.

Assurez-vous également qu’il y ait une hotte aspirante pour éviter les odeurs de cuisson. Une cuisinière moderne est également une caractéristique qui attirera de nombreux acheteurs. Le revêtement de sol devra être hygiénique, facile à nettoyer et bien installé, tout comme les carreaux de céramique et le reste de la décoration.

En temps que propriétaire, une fois avoir trouvé le candidat idéal pour la location de sa propriété il est nécessaire de formaliser tout cela par écrit.  Ce document établi entre le bailleur et le locataire retranscrit ainsi que le premier accorde l’utilisation et la jouissance de la propriété moyennant un loyer et indique également  les différentes conditions juridiques auxquelles le second est assujetti.

Afin de vous aider , Jumia House a créé un exemple de contrat de bail de location en pdf téléchargeable disponible à la fin de cet article et une liste des éléments importants à définir  pour simplifier le processus de location de votre logement et ne rien oublier. Il contient ainsi toutes les directives générales pour ce type d’accord. Ce contrat de location est donc prêt à être imprimer et complété . Ci-dessous vous pouvez trouver un résumé des principaux éléments de cet accord : les informations de base , déclarations et clauses .

Cette question est cruciale pour celui qui veut acheter ou construire sa propre maison. Arriver à posséder sa propriété nécessite un investissement colossal, pas seulement en termes d’argent mais également de temps et d’énergie. Parmi ces deux possibilités, laquelle est la plus avantageuse ? Jumia House vous aide à faire le point et à peser le pour et le contre.

Avant tout, il faut prendre en compte qu’investir dans une propriété est une décision qui peut entraîner des changements voire bouleverser votre vie et celle de votre famille. Un mauvais choix peut mener à de graves problèmes financiers et d’ordre ménager. Aussi est-­il conseillé de bien analyser tous les paramètres (revenus, qualité du bien, rentabilité, amortissements, etc.) avant de se lancer.

Le paiement au comptant : la liberté

Si vous optez pour cette voie, assurez-vous d’en avoir la possibilité, c’est à dire, la somme requise pour l’achat du bien ou le financement des travaux complets (avec une marge suffisante pour les imprévus) et des économies assez confortables pour votre ménage. L’avantage du paiement au comptant, c’est qu’il vous exempte de tout engagement ou dette.

Néanmoins, une extrême prudence est requise. Vous devez vérifier de manière extrêmement minutieuse toutes les étapes de toutes vos transactions. Dans le cas où vous faites construire une maison, il faudra bien choisir vos maçons et trouver la meilleure méthode de suivi de toutes les dépenses (matériaux, main-d’œuvre, etc.). Engager un entrepreneur est le plus indiqué. Préférez la voie bancaire, soit par virement soit par chèque, pour le paiement, il faut passer par les services d’un notaire pour toutes les formalités relatives à vos transactions.

En somme, le paiement au comptant est idéal pour celui qui veut être libre, mais il requiert d’observer des règles strictes de prudence.

Le prêt immobilier : la rapidité

Vous ne disposez pas de la somme d’argent nécessaire à l’achat ou la construction de la propriété dont vous rêvez, vos revenus sont moyens ou faibles : le prêt immobilier est la solution. Il vous permet d’obtenir de l’argent que vous mettriez en principe des dizaines d’années à économiser, et ainsi de réaliser immédiatement votre rêve.

Toutefois, contrairement au paiement au comptant, un prêt immobilier est une solution qui vous engage pour des années car vous devez le rembourser petit­ à­ petit suivant vos revenus. Aussi, le mieux est de bien s’informer auprès de votre banquier de votre situation financière et de bien comparer les taux de remboursement auprès de différentes banques avant d’emprunter. Assurez ­vous également de disposer d’un revenu stable.

 

Contactez-nous