Source : Pixabay

Aujourd’hui, deux générations se confrontent sur le marché de l’immobilier : celle qui s’en va et celle qui arrive.  Le problème pour les professionnels, c’est qu’il existe un fossé entre ces générations. D’un côté, nous avons une génération traditionnelle, pour laquelle les techniques de vente et de marketing sont connues. D’un autre côté, nous sommes en présence d’une génération qui ne vit que par et pour la technologie. Une technologie qui, à côté de ça, nous entoure de plus en plus dans le monde professionnel et personnel. Le constat, c’est que personne ne maîtrise mieux les outils technologiques que cette nouvelle génération. C’est pourquoi il faut que les professionnels s’emploient à mettre la technologie au centre de la relation qu’ils entretiennent avec les « têtes baissées ».

Que ce soit à la télévision, sur Internet ou dans les journaux, on entend de plus en plus parler de la génération « tête baissée » (GTB). Ce  sont les clients nés entre le début des années 80 et les années 2000. Les plus vieux ont entre 30 et 35 ans et sont donc en plein dans leur premier achat ou dans leur première vente immobilière.

Ils sont habitués à avoir toutes les informations au moment où ils le demandent, consomment de l’information en ligne et ce sont détournés des médias traditionnels au profit de réseaux sociaux.

Se partageant presque tout en une pause ou l’instant d’un « selfie », ils ont besoin de l’avis de leurs semblables pour un quelconque achat. Ainsi, il devient difficile de les satisfaire car ils ont des besoins spécifiques surtout en ce qui concerne le logement, vu que ceci représente une acquisition personnelle qui devra s’accommoder à leurs goûts.

Pour séduire cette clientèle d’un genre particulier, les agents immobiliers doivent se digitaliser ; voici quelques petites astuces :

1 – parlez le même langage qu’eux : en effet, il faut être sur la même longueur d’onde en ayant le langage approprié, ce qui crée de la confiance.

2 – Soyez inventif et créatif de par a présentation de vos biens sur les réseaux sociaux : ceci  crée un rapport moderne et rapproché avec les jeunes qui ouvre facilement un dialogue avec ce qu’ils trouvent attractif.

3 – Communiquez sur les canaux digitaux : Les jeunes plébiscitent les réseaux sociaux. Même si le fait d’être présent ne garantit pas des ventes exponentielles, mais vous pouvez y espérer augmenter votre visibilité et surtout fidéliser vos clients. Par ailleurs, ces nouveaux moyens de communication permettent de mettre en place une stratégie de marketing de conversation, très importante pour cette génération. Grâce au dialogue, vous vous rapprochez des consommateurs et pouvez les faire participer activement  développement. Les internautes qui se sentent impliqués seront plus enclins à acheter votre produit.

4 – Ayez toujours des mises à jour : la nouveauté est ce qui fait la différence et est très appréciée des jeunes qui aiment ce qui se démarque des autres !

ABOUT THE AUTHOR

Jumia House

Contactez-nous